Santé

Mission partager ce qui me fait du bien
(à tout public, de prison inclus)

Cela fait bientôt 10 ans que je pratique l’Art Martial Sensoriel. Mon 1er Elan une fois en capacité de le transmettre a été d’aller vers ma communauté. Je ne la fréquente que très peu : les déficient-e-s visuels ! Je tiens à mon indépendance ou plus exactement a ma sacrosainte « normal-itude ». Ce fer de lance, aujourd’hui que le guerrier en moi apprend lenteur et douceur sensorielle, devient pacifique et utilise sa combativité d’une manière constructive !
Comment ? En mettant l’AMS au service de me « rendre la vie belle » comme dit Marshal Rosenberg et donc au quotidien dans toutes mes pratiques personnelles et professionnelles de la CNV –communication non violente- à la Danza Duende.

Quelque soit la voie que j’emprunte, tout me ramène au corps et au cœur dans une parole intègre, congruente et sensible.

J’ai dès 2013 fait des sensibilisations à Retina et en 2014 enregistré pour l’Unadev cette émission :
https://youtu.be/vHTLXlXodb4

Maintenant, je sais que je tends vers… plus d’autonomie dans l’interdépendance !
Je me nourris en validant mes acquis ! Ce que j’offre dans la Réciprocité inspire…
Même en prison, où après une expérimentation de 5 séances au centre d’Annœullin avec les détenus du P.L.A.T –plan de lutte anti-terrorisme- en 2016 nous avons cheminé ensemble 6 mois mensuellement comme tout le monde.

Devenue assistante dans la formation professionnelle d’AMS 18-21 à Paris, je me réjouis que l’atelier du Samedi que j’anime pour tout public depuis 2014 à Wazemmes chez Iris formation aie permis à une autre déficiente visuelle devenue aussi et surtout mon amie, Mathilde de faire ce choix de partager et intégrer les outils de la pédagogie perceptive.

Voici son témoignage avant d’entrée dans son année 1 sur 3 en 2018 de notre entrainement extra atelier dans son jardin !

« Est-ce que j’aurais l’élan de partager sur ce que je vis en atelier d’AMS à Lille ? Evidemment, ma réponse est oui. Un des principaux effets de l’AMS sur moi : Revenir dans mon corps, alléger ma tête. L’AMS est la pratique la plus efficace dans mon expérience personnelle pour me ramener au présent, dans l’ici et maintenant, et dans mon corps, même dans les moments difficiles physiquement et émotionnellement. Ca me permet de me rassembler, de me recentrer, de retrouver une certaine consistance » Mathilde

 

Par Béatrice Ray